Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 10:28

Le pont MIRABEAU .

 

 

 

 

 

1893 - 1896

 

 

 

 

 

Il fut construit entre 1893 et 1896 pour relier directement les quartiers d'Auteuil et de Passy, rive droite ( 16ème arrondissement ), avec ceux de Javel et de Grenelle, rive gauche ( 15ème arrondissement ) .

 

 

 

 

 

 

Comme le pont Alexandre III, le pont Mirabeau est un chef d'oeuvre de technique et d'élégance architecturale.

 

 

 

 

 

Conçu par l'ingénieur Rabel responsable des ponts de Paris, assisté des ingénieurs Résal et Alby, c'est le premier pont métallique en arcs à culasses .

Le pont comprend une arche centrale de 93 mètres encadrée de 2 arches de 32.4 mètres de portée. Malgré son abaissement extrême au niveau des quais, il offre un espace suffisant au passage des péniches.
Composé de deux ossatures symétriques qui, en s'arc-boutant, donnent à la structure son équilibre.


Quatre colossales figures en bronze, représentant des divinités de la mer assises en amazone (Jean-Antoine Injalbert) ornent les fondements en maçonnerie qui s'enfoncent à 16 mètres sous le niveau de la Seine.

 

 

 

- L'allégorie du Génie du commerce soufflant dans une trompette dorée, et tenant de sa main droite une rame-gouvernail occupe la rive gauche.

- En poupe, la Navigation, nue, tient un harpon au moyen de cordages enroulés sur son bras gauche.

- La Ville de Paris occupe la rive droite .

- L'Abondance, nue, maintient le cap en serrant son gouvernail et en brandissant un flambeau à la flamme dorée.

 
Les piles sont recouvertes de granit de Cherbourg et de pierre calcaire.


Le pont Mirabeau, qui offre une belle vue sur le Front de la Seine et la Tour Eiffel, a inspiré à Guillaume Apollinaire l'un de ses plus beaux poèmes :

"Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il en souvienne
La joie venait toujours après la peine... "

 

 

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article
1 juillet 2006 6 01 /07 /juillet /2006 00:29

Le pont de LA TOURNELLE :

1924-1928

Tournelle : nom du château construit au 16ème siècle , pour y accueillir les hommes condamnés aux galères , détruit en 1790 .

A l'emplacement du pont actuel, il y a eu plusieurs ponts qui l'ont précédé.

C'est un endroit de la Seine particulièrement délicat.

 

Pour relier l'île Saint Louis à la rive gauche, un premier pont (en bois) a été construit en 1370 et fut emporté par les eaux. Un autre pont provisoire, également en bois, le remplace vers 1620, et cette fois-ci, se sont les glaces qui le détruisent en 1637. De nouveau reconstruit et démoli par les inondations de 1651...

Rebâti en pierre de 1664 à 1656 (avec 6 arches et baptisé avec le nom actuel), son tablier fortement bombé ralentissait sérieusement la circulation.

 

Des travaux de restauration furent entrepris début 1847 : les quais attenants ont été réhaussés (pour conserver à peu près la hauteur des arches) et une armature de fer a tenté de consolider l'ensemble.

Il a justement trop souffert des inondations de 1910 et on a dû le démolir en 1918 .

 

Le pont actuel a été construit entre 1924 et 1928. Les concepteurs ont voulu respecter la dissymétrie du fleuve. Les 3 arches en béton armé, revêtues de pierre de taille, sont donc elles aussi dissymétriques .

 

Ce pont résistera-t-il mieux que ses prédécesseurs aux caprices de la Seine ? Sainte Genevière, vénérée depuis toujours par les parisiens, en particulier en cas de catastrophes climatiques, accomplira peut-être un autre miracle.

En attendant, sa statue orne le haut du pylône de 14 m qui prolonge un bec de pile.

 

Comme sur quelques autres quais de cette rive, les péniches et bateaux amarrés quai de la Tournelle sont en réalité des "habitations" (pourvues d'électricité et d'eau potable) et sont donc là toute l'année.
Bien que peu connu, ce mode d'habitation bercée par les flots est très prisé. Si vous en rêvez, vous pouvez les expérimenter : ils se louent pour quelques nuits.

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article
11 juin 2006 7 11 /06 /juin /2006 20:50

LE PONT DOUBLE :

 

1883

 

          Depuis 1515, les administrateurs de l'Hôtel Dieu demandent la construction d'un pont sur le petit bras de la Seine pour y installer les malades.

          Un premier pont de pierre à trois arches a d'abord été construit en 1643. Il était surmonté d'un bâtiment à deux étages destiné aux malades. Pont payant double comme sont prix : double denier …
Les riverains obtiennent après bien des difficultés, l'autorisation d'emprunter ce pont car le Petit-Pont voisin est trop embouteillé. Ils doivent cependant s'acquitter d'un droit de passage fixé à "un double denier pour chacun des hommes de pied et six deniers pour chaque homme de cheval".

 
          C'est en référence à ce péage qui a subsisté jusqu'à la Révolution , que le pont porte son nom.

          Peu de temps après sa construction, en 1634, les garde-corps se rompent au passage d'une procession.
Ce n'est pas temps le poids des processions qui est fatal aux ponts, mais les vibrations engendrées par les pas rythmés….
Et 1709, le pont s'écroule.

            On le reconstruit à l'identique, avec les salles pour les malades. Il subsistera jusqu'en 1847.

            On décide en effet de rendre navigable le petit bras de la Seine et on le remplace par un pont en maçonnerie à une seule arche, en 1848.

            Ce pont sera à nouveau remplacé en 1883 par le pont actuel en fonte, légèrement décalé par rapport à l'ancien.

             C'est donc le quatrième ouvrage.

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article
9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 22:46

Le PETIT PONT :

 

 

 

1853

Le Petit Pont est situé à l'emplacement où furent implantés les premières traversées de la Seine (avec le Grand Pont, actuellement Pont Notre-Dame).

 

 

 

 Jules César évoquait dans ses "commentaires" un pont à cinq arches à cet endroit. Pendant le Moyen-âge, se succèdent plusieurs ouvrages régulièrement emportés par les crues.

Charles VI ordonne la construction d'un pont à trois arches en 1409 qui se maintiendra jusqu'en 1718. Il fut remplacé par un autre en 1719, qui dû être démoli en 1850 lorsque le petit bras de la Seine fut rendu navigable.

Le pont actuel à une seule arche, vit ainsi le jour en 1853.

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article
3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 14:52

Le pont des ARTS :

 1802-1804

Dit aussi passerelle des Arts, relie la Cour Carrée du Louvre à l'Institut de France. Le Palais du Louvre s'appelait également palais des Arts sous le premier Empire.

 Bonaparte, Premier Consul, décidera de le construire en fonte, une première pour notre pays. Il suivait en cela une initiative anglaise.

 

  Les travaux, confiés à l'ingénieur Louis-Alexandre de Cessar, commenceront en 1802.

Ils dureront 2 ans. La passerelle, réservée aux piétons, était conçue sur le modèle des ponts en bois. Elle devait donner l'apparence, du fait de sa surélévation par rapport au niveau des quais, d'un jardin suspendu. Elle sera aménagée avec des arbustes, des bacs de fleurs et des bancs.

 La passerelle était à péage comme la plupart des autres ponts parisiens. Plus de 65.000 parisiens vinrent donner leur sou le jour de son inauguration.

A la suite d'un choc avec une péniche, elle est fermée en 1970. Sa structure en fonte ne permettant pas la réparation, elle est reconstruite en acier, à l'identique, entre 1982 et 1984, avec cependant deux arches en moins.

 Sa longueur est de 156 mètres pour une largeur de 9.80 mètres. Permettant de franchir la Seine entre la place carrée du Louvre et l'Institut (Collège des Quatre-Saisons sous le Consulat), elle est le passage obligé des visiteurs qui désirent bénéficier d'un des plus beaux panoramas offerts à Paris.

Lieu de rencontre favori des amoureux, elle attire de nombreux peintres qui bénéficient d'un point de vue exceptionnel sur le Louvre, le Pont-Neuf, le Palais de Justice, la flèche de la Sainte-Chapelle et les tours de Notre-Dame de Paris.

 Le projet de construction d'une réplique de ce pont au Japon, dans le cadre de l'année de la France , n'a pu voir le jour du fait de l'hostilité d'une partie de l'opinion publique.

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 14:28

Pont ALEXANDRE III :

( 1896 - 1900 )




La construction du Pont Alexandre III a été décidée en 1896, à cause des difficultés de circulation, de la création de la gare des Invalides (1893) mais c'est surtout la perspective de l'exposition universelle qui a relancé le projet. Symbole de l'alliance franco-russe, la première pierre a été posée par le tsar Nicolas II de Russie, fils d'Alexandre III.



Il est financé avec l’argent récolté par la vente en 1892 , des pierres du château de Saint Cloud ( qui brula en 1870 ).



Il a été achevé en 1900 et inauguré en même temps que l'exposition universelle.



Le Pont Alexandre III, classé monument historique en 1975, symbolise l'esprit décoratif de la Belle-Epoque. C'est un témoignage artistique très caractéristique des arts architectureaux de la fin du 19éme siècle.



Avec le Grand et le Petit Palais, il est une des rares oeuvres d'urbanisme monumental qui aient survécu à l'expostion universelle de 1900. C'est le plus large pont de Paris.
La décoration du pont a été particulièrement soignée, avec la participation de nombreux artistes de l'époque.




       Les 4 candélabres des extrémités sont plus ouvragés : ils sont entourés d'anges.





      Des pylônes de 17 m de haut, surmontés de Pégases de bronze doré (qui représentent les Arts, les Sciences, le Commerce et l'Industrie), sont élevés aux quatre extrémités. A leur base, on y trouve la représentation de la France de Charlemagne, la France contemporaine, la France de la Renaissance et la France de Louis XIV.


    32 candélabres éclairent le pont.




 

 

 

Outre sa décoration luxuriante, l'ouvrage est aussi une audace technologique. Il devait satisfaire à des contraintes très précises, en particulier ne pas gêner la perspective des Invalides et ne pas nuire à l'aspect de la Seine vue du pont de la Concorde.

 


C'est donc un pont à une seule arche qui est décidé. Cette arche est encadrée par des viaducs en maçonnerie.
Du fait du surbaissement considérable des arches, les fondations de culées sont de dimension très importante.



L'ouvrage a subi une réfection complète en 1991, mais son aspect n'a pas été modifié. Seule la couleur a évolué dans le temps. La teinte grise d'origine a été remise.

Repost 0
Published by insula oya - dans Les Ponts
commenter cet article

Reduction20_FR_320x250_4

 

Reduction20_FR_300x500_1

 

Actualité-Apple-300x250

 

4.3 Produits livrés à domicile 300x250

Beauté Test Avis

GeriBook-carre-juillet2012.jpg

 

LE Beauty Blog de test de produits cosmétiques,

avis soins homme et femme

 

Articles Récents

Pages