Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 07:20

Les Romains fondent Lugdunum sur le sommet de la colline. Le parvis de la basilique est l'endroit où se dressait le Vieux-Forum de la Cité Forum Vetus, ce monument donna progressivement le nom de Fourvière au quartier. Une partie du forum s'écroule au ixe siècle à la suite d'un glissement de terrain.

L'actuelle basilique est bâtie sur cet ancien forum, cœur de la cité romaine.
D'autres effondrements ont lieu plus récemment, dont le plus tragique, celui de la rue Tramassac fait près de 40 morts en 1930. La cause en est l'eau d'infiltration. En effet, une croyance populaire parle de l'existence d'un véritable lac souterrain dans la colline.

http://www.narthex.fr/patrimoines/patrimoine-et-internet/f-arbres-10-vu.jpg/image_preview

La construction de la basilique de fourvière, telle que la connaissent aujourd'hui les lyonnais, résulte d'une succession d'évenements historiques :
    - Le premier édifice construit au XIIe siècle était déjà dédié à la Vierge Marie, mais également à Thomas Beckett, archevèque de Cantorbéry assassiné au pied de l'hôtel.
    - En 1852, la chapelle est agrandie et dotée d'une statue dorée de la Vierge de Fabisch. Cette agrandissement est le résultat d'une tradition des échevins lyonnais. Ces derniers avaient fait le voeu en 1643 de monter annuellement au sommet de la colline si la Vierge épargnait la cité du fléau de la peste.
C'est ainsi en geste de remerciement que la chapelle fut construite. De là est née une importante manifestation religieuse et culturelle de la ville de Lyon : la fête du 8 décembre ou « fête des lumières ». Cette date est un souvenir du 8 décembre 1852, date d'inauguration de la Vierge dorée.
Il n'existe ainsi aucun rapport entre le 8 décembre et la basilique, mais seulement entre le 8 décembre et la petite chapelle jouxtant la basilique, la basilique n'ayant été construite que postérieurement.
    - C'est en effet seulement en 1872 qu'a débutée la construction de la basilique de fourvière,  architecture de style néo-byzantin ou romano-byzantin.

Un voeu est ici encore à l'origine de l'édifice : celui de l'archevêque de Ginoulhiac qui en 1870 s'était engagé à faire bâtir un nouveau lieu de culte dédié à la Vierge si la ville n'était pas envahie par l'invasion prussienne.
    - Les différents architecte de la basilique seront : Pierre Bossan, Sainte-Marie Perrin

http://farm1.static.flickr.com/245/517493839_821aa9f75d.jpg

La « colline qui prie» est fameuse pour son patrimoine archéologique et religieux :

  • Site archéologique du théâtre antique, de l'odéon antique, et du pseudo temple de Cybèle.
  • À côté de ce site archéologique le musée de la civilisation gallo-romaine.
  • Les mausolées romains de Lyon (tombeau de Turbio), arcades de l'aqueduc du Gier, thermes de la rue des Farges et la fontaine de Cybèle.
  • La basilique Notre-Dame de Fourvière édifiée au xixe siècle par Pierre Bossan, visible à travers toute l'agglomération lyonnaise et symbole représentatif de la ville.
  • La chapelle Saint-Thomas (xviiie siècle siècle) sur son côté supporte à son sommet la Vierge dorée d'une taille de 5,60m ; quant à l'intérieur de style néo-roman on peut voir une Vierge noire miraculeuse du xvie siècle.
  • Le musée d'art sacré de Fourvière, le siège de l'archevêché.
  • La tour métallique de Fourvière, « la petite tour Eiffel » éclairée la nuit.
  • L'ancien séminaire de Saint-Just (aujourd'hui reconverti en lycée public).
  • L'église Saint-Just du xvie siècle.
  • L'Eglise Saint-Irénée, une des plus anciennes de France (crypte de l'époque carolingienne)
  • Les jardins du Rosaire situés en contre-bas de la basilique, ils offrent de magnifiques points de vues sur la ville, ils rejoignent le Vieux-Lyon par la montée des Chazeaux.
  • Le parc des hauteurs avec la passerelle des Quatre-Vents
  • La montée du Gourguillon, peu connue des lyonnais, relie Saint-Just à Saint-Jean. C'est une des plus anciennes rues de Lyon avec ses pavés, ses maisons médiévales du xve siècle dont les fenêtres sont ornées d'animaux fantastiques et grotesques. Des maisons à pans de bois, très rares à Lyon, sont visibles dans l'impasse Turquet, une rue perpendiculaire au Gourguillon. La ruelle s'appelle au Moyen Âge « Beauregard » en raison de la vue qu'elle offre sur Lyon.
  • http://www.cybevasion.fr/photos2/basilique-de-fourviere_4eeb525feeab1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by oyas - dans lyon
commenter cet article

commentaires

Reduction20_FR_320x250_4

 

Reduction20_FR_300x500_1

 

Actualité-Apple-300x250

 

4.3 Produits livrés à domicile 300x250

Beauté Test Avis

GeriBook-carre-juillet2012.jpg

 

LE Beauty Blog de test de produits cosmétiques,

avis soins homme et femme

 

Articles Récents

Pages